coronavirus-réchauffement-climatique

Lutte contre le coronavirus ou écologie : Faut-il choisir ?

La crise sanitaire sans précédent que nous vivons actuellement a obligé les pays du monde entier à voter des plans de relance de l’économie de plusieurs milliers de milliards de dollars. Rien qu’aux États-Unis et en Europe, c’est près de 5 000 milliards de dollars qui vont être distribués (2 200 milliards de dollars aux USA et 2 770 milliards dans l’Union européenne). Ces sommes colossales ont fait réagir la jeune activiste Greta Thunberg qui souhaiterait voir autant d’implication dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La lutte contre le coronavirus au détriment de l’écologie ?

Bien que le confinement ait entraîné une amélioration de la qualité de l’air à court terme, la lutte contre le réchauffement climatique va forcément être mise au second plan dans les prochains mois, voire prochaines années. Certains politiques ont d’ailleurs demandé que les actions en faveur du climat soient suspendues, à l’image du Premier ministre tchèque déclarant que l’UE doit « oublier le Green Deal ».

S’attaquer simultanément au coronavirus et au réchauffement climatique

coronavirus-réchauffement-climatique-greta

Coronavirus et réchauffement climatique : les craintes de Greta Thunberg

Selon Greta Thunberg, la crise sanitaire que nous traversons montre que les États sont capables de réagir rapidement. Bien qu’il soit évident que la question écologique soit en suspens en ce moment, l’activiste suédoise craint que la crise écologique soit totalement oubliée.

Fin mars, la jeune activiste a confié avoir ressenti les symptômes du Covid-19 à son retour en Europe et a expliqué s’en être « complètement remise » et ne s’être « presque pas sentie malade ».

Le coronavirus et le réchauffement climatique : Une relance verte possible ?

A, l’image de Greta Thunberg, le climatologue français Jean Jouzel membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) souhaite que la relance économique qui va suivre soit verte. La crise sanitaire que nous traversons actuellement doit permettre de « d’inventer un nouveau modèle de développement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *