energies-renouvelables-charbons

Production d’électricité en 2019 : plus d’énergies renouvelables, moins de charbon

En 2019, les énergies renouvelables ont produit plus d’électricité que le charbon dans l’Union européenne. Une première selon le rapport de The European Power Sector en 2019 publié par Sandbag, une organisation londonienne à but non lucratif.

La consommation de charbon en chiffre

Le charbon reste toujours une ressource incontournable

Le charbon contribue pour près de 40 % des émissions totales de CO2. La consommation de charbon dans le monde est de 5,8 milliards de tonnes par an et continue d’augmenter chaque année. En effet cette énergie fossile est devenue la première énergie primaire consommée dans le monde (devant le pétrole) en 2017. Cependant, certains pays dont ceux de l’Union européenne limitent de plus en plus son utilisation, souvent au profit des énergies renouvelable.

La France a par exemple annoncé la fermeture des quatre dernières centrales à charbon avant 2022.

Moins de charbon, plus de renouvelables : l’Europe, un modèle à suivre ?

En 2019, la capacité solaire installée a doublé. En effet, avec la capacité était de 8.2 GW en 2018, elle est passée à 16.7 GW en 2019, un chiffre très encourageant. Du côté de l’éolien, le rapport évoque une augmentation de 14 GW . En même temps, la production de charbon a chuté de 24 %, ce qui a entraîné une réduction de 12 % des des émissions de C02 dans le secteur de l’énergie dans son ensemble. Il s’agit de la plus forte baisse enregistrée depuis 1990.

Le charbon : Une énergie encore trop utilisée dans le monde

Néanmoins, le charbon reste l’énergie privilégiée dans de nombreux pays, notamment les pays émergents qui ont du mal à s’en passer comme la Chine, le plus gros pollueur au monde. En effet l’empire du Milieu extrait et consomme à elle seule près de la moitié du charbon dans le monde. En 2018, le charbon comptait encore pour un tiers de la production mondiale d’électricité et reste le premier responsable du réchauffement climatique il y a donc encore du chemin à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *