L’affaire « Climagate »: le réchauffement climatique remis en cause.

 

L’affaire « Climagate » accuse des climatilogues d’une université du Royaume Unis d’avoir manipulés des chiffres concernant le réchauffement climatique.
A l’origine, des documents appatenant aux climatologues de l’université d’East Anglia ont été mis sur internet par des pirates informatiques. Dans ces documents il y a des courriels échangés entre scientifiques qui montrent qu’ils ont manipulé des données, caché des résultat et exagéré le réchauffement climatique.
Durant le sommet de Copenhague certains pays comme l’Arabie Saoudite ont dénoncer l’ affaire « Climagate » en estimant « la confiance avait été sérieusement affecté » par cette affaire . D’après l’agence internationale de l’énergie, l’Arabie Saoudite pourrait perdre 4 milliars de dollars d’ici à 2030 si l’utilisation des énergies fossiles comme le pétrole serait limitée.
D’autres comme l’ indien Rajendra Pachauri, président du groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), affirment que l’affaire « climagate » a pour but de déstabiliser les négociations durant le sommet de Copenhague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *