écologie municipales 2020

Municipales 2020 : L’écologie au cœur des débats ?

Les élections municipales approchent à grands pas ! Comme tous les 6 ans, le 15 et 22 mars prochains, les Français seront appelés à élire le maire de leur commune. Avec une véritable percée lors des élections européennes de 2019 pour les Verts (arrivés 3e avec plus de 13%, et premier chez les 18-24 ans) nous assistons à une vague verte dans les programmes de tous les candidats.

écologie municipales 2020

En effet, l’écologie a le vent en poupe lors de ces élections municipales 2020. Selon un sondage Harris, 45% des sondés se disent susceptibles de voter écolo, chez les jeunes, c’est plus d’un électeur sur deux qui pourrait voter écologiste.

L’ADEME a proposé aux candidats un programme écolo pour les municipales 2020 !

Dans sa brochure « Demain mon territoire », l’ADEME propose aux candidats un éventail de résolution concrète pour un programme politique plus « vert », en voici quelques-unes :

  • Développer les repas bio dans les écoles
  • Produire une énergie propre
  • Réduire l’énergie consommée
  • Réduire les déchets
  • Diminuer l’empreinte écologique des bâtiments

En plus de proposer des idées, l’ADEME explique comment atteindre ces objectifs et prend certaines villes en exemple !

Véritable conviction écologique ou uniquement intérêt électoraliste lors des municipales 2020 ?

À l’heure où les dérèglements climatiques s’accentuent, les intentions de vote en faveur du parti écologiste n’ont jamais été aussi hautes. Cela qui pousse la plupart des candidats à se doté d’une fibre environnementale. Les intentions s’inscrivent souvent bien plus dans un but électoral que dans une véritable démarche écologique.

À paris, les municipales riment-elle avec écologie ?

Les candidats à la Marie de Paris redoublent d’imagination pour prouver leur fibre écologiste à l’instar de l’ancien candidat Benjamin Griveaux qui proposait la destruction de la gare de l’est afin de la remplacer par un « Central Park ». Cette initiative a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux où le projet a beaucoup amusé les internautes.

Pour les projets réalistes, la plupart des candidats proposent de créer des zones apaisées et davantage d’espaces verts ainsi que de diminuer le nombre de places de parking dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *