recyclage-dechet-BTP

Recyclage des déchets du bâtiment dans le BTP : ce qui va changer

À une époque où le recyclage et le tri sélectif prennent de plus en plus de place dans le quotidien des Français, le secteur du BTP n’est malheureusement pas aussi impliqué. La loi anti gaspillage adopté fin janvier par le sénat va obliger les industriels à s’organiser afin de créer une filière facilitant le recyclage des déchets du bâtiment

Le recyclage des déchets du BTP en chiffre

Le secteur du BTP est le plus gros producteur de déchets en France, rien que ça. 227,5 millions de tonnes de déchets par an et seulement la moitié des déchets sont valorisés, une part bien trop faible selon le gouvernement. Aujourd’hui, seulement 2 % des fenêtres sont recyclés en France, pourtant, le verre peut très bien se recycler, tout comme le PVC. Même constat pour la moquette. Au lieu d’être recyclés, la grande majorité des déchets du secteur finissent leurs vies dans des décharges

Augmenter le taux de recyclage des déchets du BTP en faisant payer les gros acteurs du secteur.

Pour arriver à un objectif de 70 % de déchet recyclé dans le BTP en 2030, des mesures doivent être prises. Le système mis en place est celui du pollueur-payeur, les gros fabricants de matériaux paieront une éco contribution qui servira à financer la collecte et le recyclage des déchets du bâtiment.

Aujourd’hui des entreprises sont déjà à l’œuvre dans le recyclage des déchets du BTP

Le recyclage des déchets du BTP déjà à l’œuvre en France

Des entreprises proposent déjà de recycler des matières comme le PVC, très utiliser dans la construction. La société Veka recycle près de 500 000 fenêtres en PVC par an, elles sont transformées en petite bille qui permet ensuite de produire des fenêtres en PVC.

La Fédération française du bâtiment a mis en place un outil qui permet de trouver facilement un point de collecte en France

L’Allemagne a pris de l’avance en matière de recyclage des déchets du BTP

En Allemagne, la récupération des matériaux du bâtiment est organisée. Le gouvernement a imposé des 1993 le recyclage des fenêtres en PVC et l’enfouissement des déchets est fortement taxé alors qu’il s’agit encore d’une méthode très pratiquée en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *